Bulletin de psychiatrie
Numero 10
Article 1
(semestrielle ou annuelle)
Dr Ludwig Fineltain
Neuropsychiatre
Psychanalyste
Paris

E-mail: fineltainl@yahoo.fr
Retour à la page de garde
Mise à jour le 17.03.2002
______________________________

PSYCHIATRIE ET INTERNET
Dr Ludwig Fineltain


PSYCHOPATHOLOGIE
QUELQUES SITES REMARQUABLES SUR INTERNET

Diptyque Rousseau-Leurent
   Il n'est désir plus naturel que le désir de connaissance. Nous essayons tous les moyens qui nous y peuvent mener. Quand la raison nous faut, nous y employons l'expérience
         Per varios usus artem experientia fecit:
         Exemplo monstrante viam

         C'est par des essais variés que l'expérience a produit l'art:
         L'exemple montrant le chemin

qui est un moyen plus faible et moins digne: mais la vérité est chose si grande que nous ne devons dédaigner aucune entremise qui nous y conduise. (Michel Eyquem de Montaigne, 1580).


  • Qu'est-ce qu'Internet?
    Internet est le réseau des réseaux. Vous y trouverez seulement ce que nous y avons tous déposé! Nos bibliothèques contenaient, à l'origine, quelques ouvrages fondamentaux. Avec le temps et l'expérience celles-ci sont devenues pléthoriques. Internet a connu le même destin. Le savoir accumulé dans d'innombrables sites dépasse désormais le fichier de la BNF. Vous entrez désormais dans le labyrinthe de l'ensemble des bibliothèques.
  • Une révolution de l'écriture et de la lecture: internet
    Des civilisations se sont succédé de la parole vive à la parole muette. Un premier âge fut celui de l'oralité puis ensuite celui des épigraphies, des manuscrits et enfin de l'imprimerie. Nous connaissons maintenant l'âge de la parole électronique. Nous passons du matériel au virtuel.
  • Une nouvelle érudition et un nouvel illettrisme
    Les rapports entre l'illettrisme et l'érudition sont subtils. Vous connaissez sans doute cette histoire gitane. Titi, le vieux Tzigane, ne sait ni lire ni écrire. Il veut envoyer un télégramme à son fils. Il va à la poste et dit à la postière: - "Je veux envoyer un télégramme à mon fils". - "Bon", dit-elle, "on va l'envoyer; que voulez-vous lui dire?". - "Mais non je veux qu'un télégramme lui parvienne". - "Mais oui le télégramme lui parviendra mais que voulez-vous lui écrire". - "Ah mais alors vous êtes bien curieuse!". Un collègue m'a demandé récemment: "Interroge internet pour qu'on me dise qui, de Corvisart ou de Joseph Frank, fut à l'origine du concept de spasmophilie". Internet et ses clefs d'accès ne dispenseront jamais de l'effort intellectuel. La définition de l'illettrisme évolue avec les siècles. Il consistait essentiellement jadis en l'ignorance du latin. Un nouvel illettrisme de nos jours consiste à méconnaître le rôle d'internet. Les nouveaux outils de diffusion des connaissances requièrent une nouvelle définition des rapports au savoir et à l'érudition
  • Sites et forums
    Comment trier les sites?
    J'ai choisi des sites en fonction de plusieurs principes fondamentaux. Un site internet doit offrir au psychiatre des contenus documentaires et intellectuels capables de conforter ou d'augmenter les connaissances acquises sans quoi il ne serait rien d'autre qu'une simple et pauvre affiche.
    On peut distinguer en psychiatrie les sites à vocation généraliste et les sites thématiques. Attardons-nous sur ces derniers puisque c'est aussi bien l'apport majeur d'internet: pharmacologie, imagerie, psychiatrie biologique, psychanalyse, cognitivisme et autres innombrables variétés d'écoles psychothérapiques; beaucoup de sites sont centrés sur une catégorie nosologique voire sur un aspect spécifique de la séméiologie. Il nous faut encore repérer les périodiques et les listes de diffusion.
    D'autre part il me paraît important de faire la distinction entre des sites scientifiques professionnels et des sites de vulgarisation destinés au public. Les critères d'écriture en médecine et en psychiatrie sont très différents dans l'un ou l'autre cas.
    Puissè-je réviser régulièrement ce site! Tel est mon voeu!
  • Les labels de qualité
    Le choix des sites présentés au lecteur implique un label de qualité. Je ne me déroberai pas devant cette responsabilité redoutable. De nouveaux termes apparaissent comme le labelling et le netscoring: ne les mésestimez pas! J'ai souhaité attribuer aux sites sélectionnés des indices signalant leurs qualités et leurs défauts. Plusieurs critères ont une importance majeure: il ne s'agit pas seulement de leur contenu mais aussi de leurs qualités techniques. J'ai sélectionné quelques uns des critères essentiels exposés dans le "toucanomètre", questionnaire d'évaluation des sites élaboré par l'association des Médecins Maîtres Toile.
  • La télémédecine
    Cette question importante doit être étudiée avec une attention soutenue. Le psychiatre doit connaître les efforts de quelques états d'avant garde pour pratiquer la télépsychiatrie en faveur des zones isolées. Ainsi existe-t-il dans l'Etat du Texas, à l'Université d'Austin, une chaire de télémédecine et de télépsychiatrie détenue par le Pr Jane Preston. Les premières tentatives datent de 1989.

  • Adresse aux confrères:
       Mes premiers pas dans les sites médicaux en 1994 ne croisaient que des sites en langue anglaise. Ma première toile, le "Bulletin de Psychiatrie", est apparue en novembre 1994. Puis l'URML de Montpellier fit appel à moi en 1997 pour en rédiger la page psychiatrique du site régional. Je m'étais acquitté de cette tâche avec plaisir considérant que le net requiert un effort pour défendre la langue française. La langue anglaise, vous le savez, exerce une domination incontestée dans le monde internet. Comment répondre à ce beau succès de nos collègues d'outre-manche? Par un effort soutenu de chacun d'entre nous! J'avais alors écrit à nos collègues du Languedoc Roussillon la lettre suivante: "Je vous écris ces lignes de Paris et j'en profite pour féliciter Montpellier, cité de notre illustre ancêtre et confrère François Rabelais. Celui-ci figurera donc parmi les premiers sites médicaux de langue française apparaissant sur le réseau des réseaux. Rabelais, jeune moine désireux de faire sa médecine, commence ses études à Paris en 1529 et les termine à Montpellier en 1531. Puis il y enseigne brillamment dès 1532. Vous admirerez comme en ce temps là on devenait très vite docteur en médecine puis professeur en chaire. Quelle époque! Rabelais en 1530 nous parle d'internet 665 ans avant son avènement! Chacun se souvient comment Pantagruel découvrit les "paroles gelées"! D'aucuns y virent plaisamment la prémonition du magnétophone. Quelle erreur! Notre illustre confrère nous décrivait d'avance, par le menu, les péripéties d'internet. Et voici son propos:
        Comment entre les parolles gelées Pantagruel trouva des motz de gueule.
        Lors nous jecta sus le tillac plenes mains de parolles gelées, et sembloient dragées perlées de diverses couleurs. Nous y veismes des motz de gueule, des motz de sinople, des motz de azur, des motz de sable, des motz doréz. Lesquelz, estre quelque peu eschaufféz entre nos mains, fondoient comme neiges, et les oyons réalement, mais ne les entendions, car c'estoit languaige barbare. Panurge requist Pantagruel luy en donner encores. Pantagruel luy respondit que donner parolles estoit acte des amoureux." Vendez-m'en doncques! disoit Panurge.- C'est acte de advocatz, respondit Pantagruel, vendre parolles. Ce nonobstant, il en jecta sus le tillac troys ou quatre poignées. Et y veids des parolles bien picquantes, des parolles sanglantes, des parolles horrificques et aultres assez mal plaisantes à veoir. Lesquelles, ensemblement fondues, ouysmes : hin, hin, hin, hin, his, ticque, torche, lorgne, brededin, bredelac, frr, frrr, frrr, bou, bou, bou, bou, bou, bou, bou, bou, traccc, trac, trr, trr, trr, trrr, trrrrrr, on, on, on, on, ououououon, goth, magoth et ne sçay quelz aultres motz barbares;. Croyez que nous y eusmez du passetemps beaucoup. Je vouloys quelques motz de gueule mettre en réserve dedans de l'huille, comme l'on garde la neige et la glace, et entre du feurre bien nect. Mais Pantagruel ne le voulut, disant estre follie faire réserve de ce dont jamais l'on n'a faulte et que toujours on a en main, comme sont motz de gueule entre tous bons et joyeulx Pantagruelistes.

       
       Rabelais a cultivé la farce. Aucun médecin n'y est insensible. Souvenez-vous de l'accueil dans la bonne Abbaye de Thélème ouverte seulement aux gens de bonne compagnie. Nous en adopterons les attendus:
           Cy n'entrez pas, hypocrites, bigotz,
           Vieux matagotz, marmiteux, boursouflés,
           Torcoulx, badaux, plus que n'estoient les Gotz,
           Ny Ostrogotz, precurseurs des magotz,
           Haires, cagotz, cafars empantouflez,
           Gueux mitouflés, frapars escorniflez,
           Befflez, enflez, fagoteurs de tabus,
           Tirez ailleurs pour vendre vos abus,
           Cy entrez, vous, et bien soyez venuz
           Et parvenuz, tous nobles chevaliers!
           Cy est le lieu où sont les revenuz
           Bien advenuz, affin qu'entretenuz
           Grands et menuz, tous soyez à milliers.
           Mes familiers serez et peculiers,
           Frisques, gualliers, joyeux, plaisans, mignons,
           En général tous gentilz compaignons
           Compaignons gentilz,
           Serains et subtilz,
           Hors de vilité,
           De civilité
           Cy sont les outilz,
           Compaignons gentilz.

       Vous voyez comme Rabelais nous parle des outils de bonne communication dans internet. Que nous dit-il? Soyez conviviaux, sereins et subtils, sans aucune animosité. Ce sont les bonnes composantes de cette sorte de déontologie du réseau pour lequel un néologisme étrange a vu le jour: la "netiquette".
       A quoi nous servira internet? Le réseau des réseaux augmentera nos capacités de communication instantanée, enrichira notre carnet d'adresses médicales, répondra aux questions médicales en suspens et mettra le médecin de l'Ile de Ré sur le même plan que celui de la Cité Hospitalière à Lille. Le réseau mettra à douloureuse épreuve les théories figées et dogmatiques. Ce dernier point m'est très cher. En France, pays de bonne et ancienne tradition médicale, s'est répandu un mal pernicieux issu de la tendance à constituer des chapelles et des clans, des idéologies et des messes privées, je veux parler du dogmatisme. Cette redoutable affection contre-indique et interdit les confrontations intellectuelles. Le réseau des réseaux repose justement sur la confrontation des idées comme jadis l'imprimerie. Le réseau imposera une nouvelle écriture, une nouvelle lecture et une nouvelle pédagogie.
       


       
    SITES ET FORUMS PSYCHIATRIQUES

    Naissance de la psychiatrie au XVe siècle Séminaire "Psychiatrie et Philosophie"

    Nouveautés
    Notes au sujet de récents congrès a Paris
    Castel: psychopathologie
    Fulmedico: les logiciels médicaux


      LES SITES PSYCHIATRIQUES GENERALISTES

      Nous tachons de survoler le destin des sites de 1995 à 2002. Nombre d'entre eux, créés en 1995, ont disparu. Les sites scientifiques paraissent fragiles. La plupart d'entre eux requerraient l'aide de l'université ou des institutions de l'état.

    1. * Mentalhelp
      Ce site propose un bon moteur de recherche pharmacologique, notamment en psychiatrie. Faîtes: "carbamazepine" et vous obtenez une réponse vraiment pertinente à savoir une liste des affections concernées ainsi qu'un critère mathématique de pertinence des relations entre la molécule et le chapitre nosologique! Le site a cependant le défaut des sites très riches: le chargement est lent! Label 2001.

    2. * Mentalhealth dans http://www.mentalhealth.com/p1.html
      Vous pouvez demander "olanzapine" et le site répond de façon très constructive. Un autre intitulé, "Drug Makers Go Head to Head Over Best Schizophrenia Treatment", dans un sous-chapitre du même site: http://www.mentalhealth.com/mag1/p5m-sc06.html#Drug vous conduit vers un article de Susman, daté de janvier 1997, à propos de la rispéridone et de l'olanzapine dans la schizophrénie. Label 2001.
      * Psychiatry On-Line c Priory Lodge Education 1996 http://www.cityscape.co.uk/users/ad88/psych.htm Ce site était l'un des plus actifs en psychiatrie (je dis "était" parce qu'il se peut qu'il soit en voie de disparition). L'ISSN, sorte de journal psychiatrique, disposait de collaborateurs psychiatres de qualité, répartis dans le monde entier. Ces sites sont donc fragiles! Pas de label 1999 ni non plus en 2001
      - Pendulum Resources www.pendulum.org. Ce site qui était très riche a également disparu!

    3. * Dr. Bob's Virtual
      En-psych-lopedia, DSM-IV Diagnoses and Codes/Numerical and Psychopharmacology Tips
      . Ce site est d'un grand intérêt. Il contient un répertoire très utile à tous ceux qui se servent du DSM-IV. Il s'agit en réalité d'une sorte de compendium d'un grand intérêt inspiré du DSM-IV, rédigé par le Dr Bob Hsiung, MD (dr-bob@uchicago.edu) - Il suffit au lecteur d'en prélever le fichier.
      Du même auteur: un site très remarquable est consacré aux médicaments psychotropes Dr Bob's Psychopharmacology Tips.
      Mais attention! Les adresses ont changé plusieurs fois. Une visite en 2001 confirme l'excellence du site. Le Dr Bob se paie le luxe de nous donner la référence française du BIAM! Bravo! Il donnait autrefois sinon l'accès à mes forums préférés du moins donnait-il des renseignements sur le plus célèbre et le plus savant plateau de forums médico-psychiatriques, Interpsych, qui réunissent ou réunissaient un grand nombre de spécialistes motivés et de bon niveau. Label 2001

      LES SITES PSYCHIATRIQUES THEMATIQUES

      PSYCHIATRIE D'ENFANT

    4. * American Academy of Child and Adolescent Psychiatry Homepage
      http://www.aacap.org/web/aacap/ On trouve, dans ce site psychiatrique institutionnel, de nombreux sous-chapitres. L'un d'eux est consacré à l'autisme. Ce WEB de l'Université du Michigan expose les définitions psychiatriques consensuelles. On peut d'ores et déjà constituer une véritable encyclopédie psychiatrique à partir des WEB alimentés par l'American Academy of Child Psychiatry et l'APA. Label 1999 et 2001.
      PHARMACOLOGIE

    5. * Pharmacologie
      www.rxlist.com
      - Neil Sandow, Pharm.D. copyright 1995 dans http://www.rxlist.com/cgi/rxlist.cgi Ce site est consacré à l'étude de l'ensemble des médicaments. Il dispose d'un puissant moteur de recherche. Ainsi par exemple pouvez-vous poser la question "CARBAM*" et vous parviendrez, entre autres, à la carbamazepine ou Tegretol avec un exposé pharmacologique très détaillé. Label 2001.
      PSYCHOTHERAPIES

    6. Psychothérapies et psychanalyse
      Le St George's Hospital de Londres ou Psystc exposait ses travaux sur l'ensemble des psychothérapies. Ce site a malheureusement disparu
      - Analyse Brill: la Société Psychanalytique de New-York d'obédience orthodoxe bien entendu a réalisé son WEB depuis assez longtemps. Mais il a récemment changé d'adresse et vous le trouverez donc chez Nypsa Abraham Brill Library
      NEUROPSYCHOLOGIE ET IMAGERIE CEREBRALE

    7. * Neuropsychology Central
      Ce site, dans sa nouvelle adresse, propose l'atlas du cerveau d'après les Drs Keith et Johnson, "Whole Brain Atlas" en créant un lien avec divers sites créés par la Faculté de Médecine de Harvard et vous trouverez, entre autres, l'Alzheimer's disease http://www.med.harvard.edu/AANLIB/cases/case29/mr1-tc1/017.html - L'atlas et la neuro-imagerie sont d'assez bonne qualité. Les données y sont bien classées. On y trouve trois ou quatre images d'Alzheimer. Le problème essentiel, dans ces cas, consiste à recueillir des images en gif ou en jpg suffisamment bien définies pour être utilisées dans un exposé pédagogique. Elles m'ont paru assez précises et utilisables dans le cadre d'un enseignement. On y trouve encore, par exemple, une iconographie intéressante de la "Lyme encephalopathy". Label 1999 et 2001.

      OUTILS INFORMATIQUES ET PSYCHIATRIE

    8. * PSI Informatique Psychiatrie "Psychiatric Society for Informatics" ou psychinformatic.org - Rome n'est plus dans Rome. Le site de la "Société Psychiatrique et Informatique" a pris son indépendance loin de la fabuleuse Université du Michigan qui jadis l'hébergeais, sous l'égide du Dr Milton Huang, ancien routier de l'Internet médico-psychiatrique, que nous avons croisé dans d'autres sites psychiatriques de bon niveau. Les révisions y sont régulières.

      LES PERIODIQUES

      REVUES PSYCHIATRIQUES
      ISSN Int.J. of Psychopathology, Psychopharmacology, and Psychotherapy http://www.psycom.net/ijppp.v1n1.html
      Cette revue est intéressante pour les psychiatres. Sa dernière livraison contient un article qui peut intéresser les hospitaliers: Asymptomatic Marchiafava-Bignami Disease de Patterson. Pour ma part je crois n'avoir rencontré cette pathologie que 3 fois dans toute ma carrière et, la dernière fois à l'Hôpital Tenon en 1972!

      LA PSYCHIATRIE FRANCOPHONE

    9. - Psydoc-France - Fédération Française de Psychiatrie est en http://psydoc-fr.broca.inserm.fr/ Ce site a connu un développement considérable! J'ai eu le plaisir et l'honneur de participer à sa fondation avec une équipe très sympathique composée du Dr Thurin, l'âme de l'entreprise, de Mme Thurin, du Dr Grohens, du Dr Robin, du Dr Velea et du Dr Fineltain, votre serviteur. Il a désormais acquis une pesanteur institutionnelle: c'était d'ailleurs sa vocation puisque la FFP a miraculeusement réussi à assembler toutes les sociétés psychiatriques.

    10. * Pygenet est, à l'origine, le WEB du Dr Grohens (Psy. Hosp.) dont je connais depuis longtemps les qualités. Il en a été le concepteur et désormais le site, constamment renouvelé, est devenu très riche. Il représente la sensibilité très particulière des psychiatres exerçant dans les hôpitaux généraux.
      - L'UPML (Médecins Libéraux de Montpellier et généralement du Languedoc Roussillon): ce site était en 1996 l'expression de la médecine libérale du Sud-Ouest de la France autour de la vieille ville universitaire de Montpellier. J'en avais composé, dès sa naissance, la page neuropsychiatrique mais elle est désormais hors de mon contrôle et je ne peux donc plus en garantir le contenu. J'en ai d'ailleurs requis l'effacement. Depuis lors les UPML régionales se sont toutes dotées de sites plus ou moins bien réussis. Pas de label en 2001 et encore moins en 2002.

    11. ** Le site Psy-Franche-Comté. C'est le résultat étonnant d'un travail considérable, celui du Dr Robinet. Il représente la psychiatrie de cette petite région située, près de la frontière suisse chère à mon coeur. Le site de Franche-Comté, tout comme le "Bulletin de Psychiatrie", adhère activement au club des MMT.

    12. ** Les MMT. - Ce site représente un groupe de médecins de toutes spécialités: l'intérêt pour internet les réunit tous dans une commune passion. Fait remarquable, un groupe de médecins, proches du site Robinet, plus précisément 40 médecins francophones, ont constitué une association nommée MMT-FR ou Médecins Maîtres-Toile Francophones, dont je fais partie, et qui diffuse régulièrement des informations scientifiques et techniques sur les toiles. L'association des MMT entre-temps a pris une extension considérable au point de constituer la première place médicale francophone sur internet. Vous avez pu les rencontrer à la faveur du salon du MEDEC 2001 dans leur vaste stand où se pressait l'affluence considérable des confrères venus de tous les coins de la métropole. Les MMT ont réitéré leur exploit cette année au MEDEC de mars 2002 au Palais des Congrès, généreusement hébergés par la prestigieuse Revue du Praticien! Les MMT se sont dotés de quelques outils utilisés en commun comme par exemple un bon moteur de recherche médical et un "toucanomètre", outil d'évaluation des toiles qui décerne étoiles et toques aux sites médicaux.
      - CHU de Rouen Ce site hospitalo-universitaire présente l'ensemble des adresses médicales francophones. Médecine et psychiatrie y sont cependant d'un accès difficile. Il n'a pas de label en 2002
      La psychanalyse.
      Ce site, réalisé sous la direction de Rene DesGroseillers, a évite les principaux écueils prévisibles dans ce genre de projet. C'est tout simplement remarquable! J'ai eu l'impression d'autre part que les bonnes fées éditoriales s'étaient penchées sur le berceau du site pour en faciliter la gestion.
      - Bulletin de Psychiatrie
      Mon propre site, visible sur www.bulletindepsychiatrie.com doit être signalé puisqu'il figure en bonne place dans les classements traditionnels. Le site, de conception très artisanale, présente des articles originaux, une recension des congrès psychiatriques etc. Voyez en particulier le compte rendu de quelques réunions et congrès qui ont retenu mon attention dans les sites suivants intitulés "Ephémérides": Ephemerides 1, "Actualité de la délinquance sexuelle" dans Ephemerides 2, Ephémérides consacrés entre autres à la disparition du merveilleux Dr Serge Lebovici et Ephémérides 2001 exposant quelques moments du Congrès Mondial de Sexologie, à Paris, en juin 2001; en particulier deux événements, l'un intitulé "Sexologie Française" et l'autre "Symposium: Sexe et Internet". J'ai encore tenté de répondre aux demandes de recension synthétique de l'ensemble des congrès médicaux et psychiatriques dans Synthese du Bulletin et dans la page générale des congrès. Je signale, dans ce bulletin, mes quatre articles fétiches: "Jean Wier", "Pédopsychiatrie", "Sexologie" et "Psychiatrie et Philosophie".
      - Mais voici un site remarquable, celui du Pr Pierre-Henri Castel. Ce site est réalisé par un auteur remarquable, philosophe, psychologue et sociologue. Bien qu'il ne soit pas psychiatre il est d'un grand intérêt pour la discipline. Les thèmes principaux sont l'épistémologie de la psychopathologie. C'est un sujet de recherche pour lequel j'ai beaucoup d'affection.
      - L'Association des Psychiatres du Canada francophone avait constitué un site nommé CPA en version française. Il a malheureusement disparu.

      SITES MEDICAUX FRANCAIS

      Le psychiatre est avant tout un médecin. Il s'adosse à la médecine. Il a besoin de garder le contact avec des sources documentaires médicales de grande qualité. Je signale les cinq sites suivants: Medline, le moteur de recherche des MMT, le site du service d'infectiologie du CHU de Tourcoing géré par les Prs Beaucaire et Mouton et par le Dr Serge Alfandari, le BIAM et le CERF.
      - Les MMT. Les 40 sites des MMT utilisent le même moteur de recherche couvrant l'ensemble des spécialités médicales: il apparaît sur chacune de leurs pages d'accueil.
      - Le CERF ou Collège des Enseignants de Radiologie de France (CERF).http://www.med.univ- rennes1.fr/cerf/iconocerf/idx/N/
      L'ensemble de l'iconographie est intitulé "Serveur multimedia de la radiologie française". Les responsables sont les Drs Duvauferrier et Lebeux. On y trouve les archives de radiologie de la Faculté de Médecine de Rennes et, parmi celles-ci, une série de cas classés en neurologie. Vous y trouverez par exemple une iconographie intéressante de cas de la maladie de Marchiafava-Bignami. J'en avais examiné deux cas, il y a 30 ans, et bien entendu, nous ne connaissions pas encore le scanner! Voyez le "Cas MEDI-001344-N_0232". Cotes: - Spécialité : Neurologie - Maechiafava Bignami [1] (Histoire de la maladie: Alcoolisme chronique. Désorientation spatiale. Suspicion d'hématome sous-dural). Internet semble avoir été inventé pour cet usage remarquable!

      SEXOLOGIE

      Les sites européens ne sont pas nombreux: le meilleur d'entre eux est en allemand, administré par le Dr Erwin Haeberle et il y expose la liste des institutions françaises. Il est donc l'héritier de Magnus Hirschfeld
      Il n'existe pas encore à l'heure actuelle de site ni de forum sérieux, en France, consacré à cette difficile discipline.
      - La World Association for Sexology http://nti.uji.es/guest/congres_sexologia/WAS/WAS.html
      La WAS est l'expression de l'ensemble des sociétés et associations scientifiques de sexologie. Elle organise tous les 2 ans un congrès mondial: celui de 2001 a eu lieu à Paris. Le site est exposé en deux langues, en anglais et en espagnol, bien que le premier président fût un français.
      - L'Institut Kinsey http://www.indiana.edu/~kinsey/ dans un WEB extrêmement sérieux et documenté expose les principes d'un précurseur important en sexologie.
      * * St Louis Walk of Fame souligne les réussites remarquables de cette Faculté de Médecine prestigieuse et en particulier dans une autre adresse possible:- La gloire de Masters et Johnson

      Nouveautés 2001
      Nous avons donc découvert quelques sites mondiaux importants à l'occasion du congrès Mondial de Sexologie à Paris le 28 juin 2001. Le plus remarquable d'entre eux est essentiellement le sexualhealth, site américain du Dr Tepper consacré aux handicapés.

      MEDECINE ET INTERNET
      LA TELEMEDECINE

      C'est une question importante qui évolue de jour en jour. J'ai publié plusieurs notes à propos de diverses expériences de télétraitement en psychiatrie.
      Plusieurs congrès de télémédecine se sont déjà tenus notamment à Montréal en 1996 et à Brighton en 1997.
      Il est d'autre part important de connaître les efforts de quelques états d'avant garde pour pratiquer la télépsychiatrie en faveur des zones isolées. Ainsi existe-t-il dans l'Etat du Texas, à l'Université d'Austin, une chaire de télémédecine et de télépsychiatrie détenue par le Pr Jane Preston. Celle-ci décrit dans un article les premiers essais en 1989-1991: il s'agissait d'une évaluation d'un risque de suicide. Le Dr Preston a depuis lors beaucoup publié sur ce sujet.
      Quelques sites concernent ce même thème:
      - Telemedicine Index (http://www.telemed.med.ecu.edu/. Ce site de l'East Carolina University School of Medicine, construit en 1992, est absolument remarquable. La télépsychiatrie sera élaborée parmi ces équipes là!
      - Practice of Psychiatry: Telepsychiatry
      http://www.psych.org/pract_of_psych/
      Des changements d'adresses sont fréquents.
      La télépsychiatrie peut être retrouvée de la façon suivante dans un site adhérent à l'APA:
      http://www.psych.org/search/websearch_VSearchResult.cfm
      qui mène tout droit dans un moteur de recherche local ; la requête "telepsychiatry" donne une bonne liste de travaux et de liens utiles.
      Le Menninger Institute, entre autres, a développé cette spécialité. On doit pouvoir y trouver l'article intitulé "History of Telepsychiatry and the Menninger Center for Telepsychiatry" qui a fait le tour de la question.
      NLM National Telemedicine Initiative

      Au delà d'Internet se profilent de nouveaux modes d'échanges médicaux et psychiatriques internationaux: la téléconference, le téléconseil, la télé-assistance et même le télétraitement apparu récemment à la faveur du suivi médical du corps expéditionnaire américain en Iraq puis en Bosnie. Je vous tiendrai au courant des expériences que je mène moi-même actuellement dans ce sens auprès de deux patients l'une à Genève et l'autre en Guyane. Plus récemment j'ai eu l'occasion de superviser une prise en charge psychiatrique au centre du Brésil.
      - Medic home dont l'adresse est la suivante: http://www.medic.mie-u.ac.jp/ Ce site, situé à la MIE University School of Medicine, au Japon, expose quelques comptes rendus du 2ème congrès consacré à "médecine sur internet". Il a réalisé une homepage entière à propos de "Médecine et Informatique".

      LA BOITE A OUTILS D'INTERNET
      LA VIDEOCONFERENCE, L'HOPITAL VIRTUEL ...

      - Virtual Hospital du Iowa
      http://vh.radiology.uiowa.edu/

      Ce site, très élaboré, expose l'ensemble des activités médicales de l'Université du Iowa. Les pages radiologiques sont très fournies.
      Dans l'esprit de la boutique virtuelle nous avons une sorte d'officine pharmaceutique: Virtual Drug Store Search Database Vous y trouverez une base de données pharmacologique assez dense. Voyez par exemple:. Schizophrenia - Drug Information. Ce site présente et décrit les médicaments, et, bien entendu, les psychotropes en quelques lignes pertinentes. Qu'attendent les laboratoires du cercle psychiatrique en France pour constituer une base de données comparable?


      Enfin bien entendu

      LES FORUMS ET LES NEWS ou LISTES DE DIFFUSION

      Un grand précurseur dans le monde médical, un psychiatre américain, le Dr Ivan Goldberg. L'outil en lui-même n'était pas suffisant. La qualité des résultats dépendait du dynamisme et de la qualité d'un homme très engagé dans internet.
      Les forums occupent une très grande place dans l'univers internet. Les plus célèbres et les plus savants d'entre eux réunissent un grand nombre de spécialistes motivés et de bon niveau. Ainsi en est-il des forums "d'Interpsych". Je ne sais si ces forums existent encore: je ne les fréquente plus guère depuis deux ans. Consultez à ce sujet le site de "TAU Department of Psychology" en Israël: Interpsych-forums: Short Description, bonne introduction synoptique au remarquable ensemble de forums psychiatriques dont je viens de parler.
      Note complémentaire du 7.1.02
      Les groupes de discussion remarquables mis en place par le Dr Ivan Goldberg requièrent des conditions d'inscription rigoureuses. Divers sites spécialisé se sont proposés de faire l'antichambre. Les derniers en date furent donc nos amis de la TAU Department of Psychology, http://freud.tau.ac.il, en Israël. Mais leur département "Discussion group" ne renvoie plus guère à "Interpsych" Les forums "Interpsych" sont sont malheureusement tous en anglais (l'un d'entre eux serait m'a-t-on dit en espagnol). Je me souviens que le plus remarquable d'entre eux, le forum psychopharmacologique, réunissait plusieurs centaines de participants répartis dans le monde entier. Il existe au total une vingtaine d'autres forums psychiatriques. Le forum de psychopharmacologie requiert une inscription auprès de psycho-pharm@psycom.net. Le Dr Ivan Goldberg en fut tout à la fois l'initiateur, l'administrateur et le modérateur. Il se peut que l'affichage le plus récent de cet ensemble de forums se trouve dans le site du Dr Bob.
      Ainsi par exemple avais-je pu obtenir dans ce forum en 1994-1995 un éclairage intéressant sur l'usage de l'acétate de cyprotérone dans la schizophrénie catatonique, des renseignements sur le risperdal, l'olanzapine, le ziprazidone et l'ibocaïne avant même qu'ils ne fussent apparus sur le marché!

      Comment accéder à l'ensemble des autres newsgroups scientifiques? Vous trouverez parmi ceux-ci des forums que je recommande pour les avoir fréquentés plusieurs fois. Leur intérêt est variable. Ils réunissent bien entendu un public important mais la seule langue autorisée est l'anglais. Un autre défaut me paraît important: ils sont accessibles au grand public! Ils sont donc tout à la fois profanes et scientifiques!
      L'ensemble des newsgroup est désormais pris en charge par le moteur de recherche Google. Ainsi trouverez-vous les groupes de discussion scientifiques à l'adresse suivante: http://groups.google.com/groups?hl=fr&group=sci.med pour exposer la liste complète des sci.med
      Plus précisément, pour les francophones, nous avons un forum centré sur des sujets de médecine générale, "fr.bio.medecine". Ce forum était à ma connaissance la seule liste de diffusion de grande envergure en langue française. Il était peu fréquenté en 1995, parce que tout neuf et que d'autre part peu de compatriotes étaient sur internet. Je prédisais, à l'époque, une transformation radicale de la situation vers la fin 1998! C'est en effet ce qui s'est passé! Je crois que ce forum se dénomme désormais "fr.bio.medecine.veterinaire". Il est répertorié dans groups.google
      Faîtes: http://groups.google.com/groups?q=fr.bio.medecine&hl=fr&btnG=Recherche+Google&meta= et vous trouverez les messages de fr.bio.medecine.veterinaire
      -Je signale, parmi les autres forums médicaux:
      -sci.med.psychobiology, forum centré sur des sujets psychopharmacologiques
      -sci.med.telemedicine, forum centré sur les rapports entre la médecine, l'informatique et la télémédecine.
      -bit.listserv.autism
      Ce forum est consacré à l'autisme infantile. Je dirais, faute d'un meilleur terme, qu'il est passionnel. Attention: il est également ouvert au grand public.

      OUTILS UNIVERSELS INDISPENSABLES
      ANNUAIRES ET MOTEURS DE RECHERCHE

      Les moteurs de recherche sont l'âme d'internet. Ils occupent la même fonction que les fichiers de la BNF. La requête "psychiatrie", dans Google, rassemble 50.000 sites: le "Bulletin" a la bonne fortune d'y apparaître en 3ème ou 4ème position.
      Je recommandais jadis avant tout Altavista , moteur de recherche de Digital Research, dont la puissance était incomparable. C'était et c'est encore un excellent moteur de recherche. Mais les nouveaux moteurs de recherche comme Google surtout et Alltheweb sont des outils infiniment plus pertinents pour les scientifiques. Les autres moteurs sont peu utiles aux psychiatres. Ainsi par exemple voila.fr recommandé par Wanadoo ne possède pas encore aujourd'hui l'efficacité de ses concurrents.
      Un surprenant moteur de recherche explore toutes les interventions dans les forums: DEJANEWS qui entre-temps est devenu DEJACOM puis enfin Groups.google. Faîtes, par exemple, une recherche à propos du syndrome de Serieux et Capgras en formulant la requête "Capgras" ou bien en écrivant la même requête sur Goups.google, et, avec un peu de chance, observez ce qui se passe.
      Les moteurs de recherche spécialisé sont de la plus haute importance pour le psychiatre. Dois-je rappeler l'indispensable Medline? PubMed medline query Medline est suffisamment connu de la communauté médico-psychiatrique pour qu'il soit utile d'en exposer les avantages.
      Les MMT ou Médecins Maîtres Toile, dont je fais partie, ont adopté un moteur de recherche médical commun présent dans chacun de leurs sites. vous pouvez le retrouver dans: MMT mais aussi dans ma propre page d'accueil à "Bulletin de Psychiatrie" soit Bulletin de Psychiatrie. Ainsi peut-on, dans l'état actuel de l'art, écrire n'importe quelle requête médicale dans le panneau du moteur de recherche des MMT et obtenir des réponses nombreuses et circonstanciées.

      RUBRIQUE D'ADRESSES DIVERSES D'INTERET GENERAL

      - Le contrôle de la qualité des logiciels médicaux
      Comment trouver toutes les réponses aux questions concernant les logiciels médicaux? - L'association Fulmédico Ce site est le lieu de rencontre et le centre de gravité de toutes les études sur la validité des logiciels médicaux. J'ajoute qu'il est apparenté aux MMT.
      - Les livres anciens
      Comment trouver des livres anciens de médecine et surtout de psychiatrie ailleurs que dans les salles de vente? A la librairie "La 42ème ligne" à Paris, au Quartier Latin, rue de Fleurus et dans le site suivant: La 42ème ligne .. .. .. .. Le fichier est très riche. Cette librairie de livres anciens de psychiatrie est envahie d'une quantité impressionnante d'ouvrages de qualité, surtout en psychiatrie, mais on y trouve aussi des livres anciens de médecine. Elle est à mon avis la mieux fournie en France. Il se trouve que le maître des lieux est l'un de nos anciens collègues! Il fréquente en outre assidûment la Société Internationale d'Histoire de la Psychiatrie et de la Psychanalyse.



      Dr Ludwig Fineltain